Groupe de parole Exist’IEL

Ce groupe de parole s’adresse à toute personne à partir de 16 ans en interrogation ou ayant le besoin d’échanger sur son orientation sexuelle, son orientation romantique et/ou son identité de genre.

 Cet espace de parole est ouvert à tous les genres, toutes les orientations sexuelles et romantiques dans une volonté d’ouverture, d’inclusion et de liberté d’expression.

Si vous avez envie de partager vos questionnements, vos inquiétudes, vos difficultés  de vie, votre point de vue, votre expérience ou si vous avez simplement besoin d’échanger avec d’autres personnes sur le sujet, ce groupe de parole est fait pour vous.

Nous vous invitons à nous rejoindre dans un cadre neutre et bienveillant, un espace de parole et d’échange axé sur la confidentialité, le non jugement et le respect de chacun.

Nous vous proposons un lieu d’écoute et de partage que nous envisageons comme un lieu de co-construction dynamique, évolutif et surtout qui VOUS appartient.

Ce sera l’opportunité d’échanger sur vos ressentis, vos relations avec votre votre famille et votre entourage, vos vécus de discrimination, le coming-out et bien d’autres choses.

Ce groupe est animé par Rebecca Saintes, psychologue clinicienne et Claudia Arredondo, coach holistique. 

La participation peut être occasionnelle ou régulière en fonction de vos besoins. Elle se fait sur pré-inscription à l’adresse suivante: groupe@casa-admeliora.be

Le coût de participation est de 25 euros.

Dates 2021 : Les  Mercredis 20 octobre 2021 – 17 novembre 2021 – 15 décembre 2021

De 18h30 à 21H

Pour de plus amples informations:

https://www.facebook.com/Casa-Ad-Meliora

groupes@casa-admeliora.be

Vous pouvez également me contacter au 0496/60.57.33

Publié dans genre, groupe, groupedeparole, lgbt, psychologie, queer | Laisser un commentaire

Reprises des consultations en septembre pour mon cronfrère!

Bonjour à tous, je suis heureux de vous annoncer la reprise des consultations en présentiel dès septembre de mon confrère Yves Deburges.

Il sera également à la CASA AD MELIORA à Sambreville.

Ce sera également l’occasion pour lui de lancer des nouveaux projets (ateliers et groupes de paroles) avec Claudia Arredondo et moi-même!

Publié dans Hypnose, Orientation, PNL, psychologie | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

INFOS! Aide juridique suite aux inondations

Comme vous le savez déjà, notre pays, la Belgique, a subi de terribles inondations ces derniers jours nous impactant tous à différents niveaux.

Petite information pour les victimes des sinistres au niveau juridique:

Le Barreau du Brabant Wallon organise des permanences organise des permanences juridiques spécifiques pour les questions relatives aux sinistres : https://www.olln.be/fr/vivre-a-olln/social/cpas/nos-services/nos-partenaires/Consultations-juridiques

Vous pouvez également vous adresser vers les Commissions d’aide juridique (CAJ) pour une aide juridique de première ligne gratuite : https://avocats.be/de/commissions-daide-juridique

TOUS ENSEMBLE!

Publié dans Orientation, prévention, psychologie | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Focus sur la notion d’empreinte en PNL

Article rédigé pour IIRHD

Les comportements que nous avons à l’âge adulte sont souvent créés ou influencés par des événements que nous avons vécu dans notre passé. À partir d’une expérience, nous allons construire une croyance (ou un groupe de croyances). Cette croyance pourra être une ressource dans notre vie ou un frein. Dans ce dernier cas, nous dirons alors qu’elle est limitante.

L’évènement à la base de ces croyances est appelé “empreinte”. (Robert Dilts, 1990, 2006).. C’est donc l’expérience source.

La théorie de l’empreinte est issue entre autres des recherches de Konrad Lorenz (1935). Ce dernier a observé le comportement de Canetons dans leur processus d’attachement ainsi que l’influence de ce processus dans leurs comportements sexuels à l’âge adulte.

Les recherches sur l’attachement chez l’être humain montrent que les liens affectifs durant l’enfance sont déterminants dans le processus de développement, notamment sur le plan de l’apprentissage, de la mémoire, de la communication et de la socialisation. C’est d’ailleurs un aspect de plus en plus mis en évidence dans la gestion du stress et dans les processus de résilience (Cyrulnik, 2019, 2020; Nelle and co, 2005).

Les empreintes peuvent être des expériences positives mais également être traumatiques. Elles se construisent et s’impriment majoritairement à des périodes neurologiquement critiques, périodes spécifiques et sensibles au développement de certains apprentissages (comme le langage, la vision, l’ouïe, etc.).

Elles sont à l’origine de croyances et ont également une grande influence sur le développement de notre identité et de notre personnalité. En somme, notre passé influence l’adulte que nous sommes aujourd’hui.

Selon Robert Dilts (1990, 2006) , notre personnalité adulte est composée « d’un amalgame de différents rôles dans lesquels nous avons grandi ». En d’autres termes, nous avons modélisé les personnes importantes de notre passé comme les figures parentales et l’entourage proche. Nous nous sommes imprégnés consciemment et inconsciemment de leur mode de fonctionnement, de leur style d’attachement, de leur histoire. Nous avons tendance à reproduire certains schémas familiaux ou, au contraire, vouloir nous en éloigner.

La technique de réempreinte de Dilts (1990, 2006) se base sur l’idée qu’il est possible d’accéder au contenu de l’empreinte et de la ré-imprimer. On travaille alors avec la réalité subjective de la personne afin de transformer son récit autobiographique.

Le but de cette technique est de nous donner plus de choix dans la manière dont nous pensons à l’expérience d’empreintes anciennes. Elle aide ainsi à changer les croyances limitantes que nous avons fabriquées à propos de nous-même, du monde, de nos rôles et modèles de vie.

Un des points forts de cette technique est qu’elle prend en compte l’aspect systémique dans lequel l’empreinte s’est formée ainsi que les relations au sein de ce système.

Surtout, n’oublions pas que nous ne nous résumons pas à nos expériences passées. Nous sommes remplis de ressources. Nous sommes complexes et singuliers.

Rebecca Saintes
Psychologue clinicienne

__________________________________________________________________________________
Source :
Cyrulnik Boris (2020). La mémoire traumatique. Formationpsy.
Cyrulnik Boris and co (2019). Cyrulnik et la petite enfance. Philippe Duval Éditions.
Dattilio Frank M (2012). Le rôle des schémas en thérapie cognitivo-comportementale. Dans Thérapies cognitivo-comportementales pour les couples et les familles, pages 89 à 117.
Dilts Robert and co (1990). Croyances et Santé. La méridienne.
Dilts Robert (2006). Changer les systèmes de croyances avec la programmation neuro-linguistique. Interdictions.
Nelle Françoise, Lostra Françoise (2005). L’attachement. De Konrad Lorenz à Larry Young : de l’éthologie à la neurobiologie. Dans Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux 2005/2 (no 35), pages 83 à 97.

Publié dans PNL, psychologie, publications, traumatismes, victimologie | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Reprise de mes consultations!

Je vous annonce la reprise de mes consultations en présentiel à l’espace AD MELIORA à Sambreville dès septembre!

De nouveaux projets sont également en cours d’élaboration (Ateliers et groupes de parole) avec ma confrère Claudia Arredondo.

Vous en saurez bientôt plus… Restez attentif!

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La méta-phore

Article rédigé pour IIRHD

La métaphore force l’admiration. La façon dont, par un processus à la fois simple et complexe, on transcende le mot afin de nourrir l’art créatif. Il y a quelque chose de l’ordre de l’intuitif et de l’évidence qui n’apparaît que dans l’après coup.

Lorsque la métaphore est mise au service de l’hypnose, sa puissance thérapeutique apparaît dans toute sa splendeur.

Le métaphorien semble alors devenir une sorte d’objet transitionnel au service de l’inconscient.

Là où l’écrivain couche ses mots sur une feuille blanche, le métaphorien les inscrit sur les pages de l’inconscient, tant le sien que celui des oreilles de l’autre. Certains aiment à penser que c’est de l’inconscient collectif même dont il est question.

Il se produit alors une sorte de réappropration spontanée du sens de chaque mot.

C’est un peu comme si, à peine prononcé, l’inconscient opérait une transfiguration simultanée du sens. Le mot devient un véhicule de symboles dont l’inconscient se nourrit afin de se transcender, un cheval de Troie psychiquement libérateur.

Il charge le mot d’une couleur émotionnelle particulière et se sert de la métaphore comme charge énergétique thérapeutique. Ainsi, l’inconscient se retrouve toujours dans la métaphore comme si elle lui était énigmatiquement, presque magiquement, destinée jusqu’au moindre point, jusqu’à la dernière inflexion.

Pour celui qui la reçoit, il y a cette sensation toute particulière que la métaphore est une émergence de ce qui était en latence aux tréfonds de lui-même, une sorte d’accouchement égotique offert au conscient.

Il n’est pas rare que les mots prononcés par le métaphorien l’amène lui-même à l’étonnement comme s’ils ne lui avaient finalement jamais appartenu.

Il y aurait donc une sorte de connexion entre inconscients dans un processus d’auto-construction métaphorique. Le métaphorien prêterait sa voix aux mots offerts par l’inconscient de l’autre.

La métaphore ne serait alors qu’un prétexte au sens.

Il y a donc quelque chose de l’altérité dans ce processus thérapeutique où chaque protagoniste est engagé et s’en retrouve inexorablement changé.

Tout cela est fascinant.

Rébecca Saintes

Psychologue Clinicienne

Publié dans publications | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Formation « Approche de l’entretien dans l’accompagnement et la relation d’aide »

Publié dans formation, psychologie | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Citation

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Prévention VC

Publié dans prévention, psychologie, victimologie | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Journée sans tabac…

Saviez-vous que l’hypnose est un outil puissant afin de se libérer de la cigarette?

Connaissez-vous cet outil?

Pour en savoir plus:

Qu’est-ce que l’hypnose ?

Publié dans Hypnose, prévention, psychologie | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire